Alain Michon

| History | Recent changes | List of all pages

Faire avec le corps et la voix

Difference between revisions from 2018/11/09 17:22 and 2016/09/21 23:16.
[Descriptif des exercices- ensba-1er année]
[initiation son 1ere année ensb-a_02-03]
[Captations]
[Le geste sonore]
[plasticite sonore]
retour [PEDAGOGIE]

----

'''L'Atelier : faire avec le corps et la voix''' : Initiation au sonore proposé aux étudiants de 1ère année à l'ensb-a/Paris / Sessions de 2000 à 2003.

''Dés qu’il y a production de son, il y a perception d’espace et mise en jeu d’un corps instrument.''

[./files/ensb_a/images/morpho 2.jpg]

'''Utilisation du corps comme support de documentation/ Faire du son avec le corps et la voix : un argument pour se mettre en “scène“.'''
À chaque séance, l’étudiant est invité à organiser, à jouer et à enregistrer des séquences sonores. 
* Organisation de modules sonores dans l'espace physique sans avoir recours aux outils informatiques. 
* Opérations de montage, de traitement, de filtrage, de mixage, et de composition réalisées le corps en mouvements dans l'espace, ils font l'objet d'un enregistrement unique à la fin de la séance. Les élèves prennent très vite conscience des problématiques de l'espace, de la gestion d'un groupe, des difficultés de se présenter devant les autres, tout en prenant acte des  paramètres engagés dans la production du son dans l'espace vivant. Cette double expérience est une ouverture vers le domaine plus large de '''l'art de la scène'''. 
* Des étudiants observateurs (photographe, dessinateur, vidéaste et autres) sont conviés et témoignent en déposant sous différents supports ce qu'ils ont observé. Par leurs comptes-rendus, ils expriment un regard actif et critique disponible à tout moment sur le réseau intranet de l'école. 
* Les séquences sonores ainsi que les images constituent une banque de données ouvertes aux étudiants. Les éléments collectés peuvent être réintroduit dans divers procédés de (re) présentation, mise en scène, installation, performance, CD Rom, site Web ou échanges de données sur le réseau.

#Enregistrement sonore.
#Captation visuelle, photographique.
#Création d'une banque de données. 
#Diffusion sur le réseau.

'''Produire des séquences sonores''' 
Chaque élève est en situation de concevoir et de produire du sonore, de l’enregistrer et de l’analyser et d'en faire la critique.

'''Prendre les sons : Capter et être captivé!'''
*Recherche d’objets sonnants.
*Le micro, l’environnement acoustique, l’enregistrement. 
*Le mouvement dans l’espace comme argument de captation sonore et visuelle.
*Le geste sonore : perception du mouvement : la conscience que l'on a de celui-ci. L’engagement du corps, la vitalité dégagée dans le geste. Le geste sonore sur des objets sonnants (qualité du geste - qualité du son), notion d’attaque, de relâchement et mouvement continu dans le geste. 

'''Manipulation d'objets sonores''' 
Le corps est sollicité dans son rapport à l'espace. 
*L'objet “sonne“ si le geste qui l'anime est juste...Conscience du corps dans la production et le traitement du son : Space, Time, Shape (plasticité du mouvement) et Motion (flux d'énergie qui existe entre deux points).
*Découpage, prélèvements, construction, déconstruction de la phrase, des mots, réduction aux phonèmes.  
*Analyse de la structure des sons: attaque, résonance, étirement dans le temps et le  silence entre les actes sonores...
*Mixage vivant : “live“ Les acteurs sonores s'approchent, s'éloignent, tournent sur eux-mêmes, fabriquent des filtres avec les mains, se mettent à courir et s'arrêtent : un temps suspendus...Chorégraphie sonore et son panel infini de  combinaisons. 
*La voix : La voix dans la production de consonnes et de voyelles pour introduire l’univers plus large des sons harmoniques et des sons bruités. 
*La parole : lecture de textes modulée par un corps en mouvement dans un environnement en mutation. 

'''(Dé)construction et organisation des éléments sonores.'''
*Assembler, présenter et enregistrer. L’assemblage peut être aléatoire ou déterminé en totalité ou en partie.   
*Modules indépendants.Chaque élève possède un ou plusieurs modules sonores ou lumineux et les met en jeu dans un espace, chaque module est mesuré (chronométré) ou pressenti (sensation d’une durée) pour pouvoir être assemblé par la suite. Certains modules peuvent être improvisés, d’autres sont répétés en boucle, nous travaillons également sur des actions ponctuelles permettant des ruptures souhaitées ou accidentelles.
*Le silence, avant et entre les actes sonores est le paramètre qui conditionnera notre approche dans l’organisation des éléments.
*Jeux, mise en scène, chorégraphie, autant de stratégies pour mettre en espace des sons et des corps en mouvements. 
*Les différentes combinaisons présentées par chaque groupe font l'objet d'un enregistrement audio.

'''L’analyse.'''
L'enregistrement est brut et non retraité en studio ; il sert de témoin et fait l'objet d'une écoute critique collective ou nous mettons en évidence les paramètres techniques et décisions esthétiques que chaque groupe à bien voulu faire apparaître.

'''Influences et interactions du son et de la lumière.'''
Il ne s’agit pas tant de transmettre une connaissance technique, mais plutôt une manière de voir et de penser la lumière comme acteur de la représentation en interaction avec les éléments sonores, l'espace de jeu et l'architecture du lieu.

'''Regard extérieur.'''
Les observateurs dessinent, photographient, filment, prélèvent des instantanés issus d'attitudes, de mouvements, d'expressions impliquées dans la réalisation des exercices proposés. Ces données une fois répertoriées sont mises à la disposition des étudiants pour réaliser un documentaire d'Atelier ou bien réservées à d'autres fins pédagogiques.

Last changed (French time): 2018/11/09 17:22