Alain Michon

Edit | History | Recent changes | List of all pages

l'espace du son-le son dans l'espace

suite->Quand les sons environnants et la voix se mélangent au mixage avec l'Iliade et l'Odyssée.




Semaine du son de l'UNESCO / mardi 25 janvier / maison de l'Université Rouen Mont-St-Aignan.(Edit)

Intervention Phillippe Brunet et Alain Michon

Permettez-moi de commencer par un grand silence...
C'est une des façons pour moi d'approcher un lieu...
Ecouter les murs...
les froissements, les raclements, les souffles, les soupirs, les chuchotements , le siège grince,à droite un stylo s'impatiente ...
Enfin un temps pour que les rumeurs rejoignent un instant le bruit de fond...
merci...

« Interpréter, capter, restituer la voix homérique"(Edit)

Trouver un lieu pour enregistrer, c'est le début d'une Epopée; une suite d'événements de caractère héroïque et sublime!..
En effet, c'est à partir d'un ou de plusieurs lieux que s'élabore notre projet: Homère...Un aède, deux poèmesLes plus beaux extraits de L'Iliade et de L'Odyssée interprétés par Philippe Brunet.
Notre ambition :capter l'interprétation et restituer une image sonore au plus proche de ses recherches sur les traces d'Homère. Comme Achille dans l’Iliade et Démodocos dans l'Odyssée, Homère déploie son chant au gré de l’inspiration divine des muses.

Nous faut-il lui trouver un espace divin?..
Non pas, mais assurément un espace vivant, pour les poèmes de la voix !..

L'espace Vivant. Espace du quotidien.(Edit)

L’écoute de la résonance du lieu, Réapprendre à se surprendre
L’écoute de la résonance du lieu est l’occasion de se laisser glisser dans le bruit dans lequel cette résonance va s’exténuer tout en l’amenant à la surface de l’écoute : une résonance est un toboggan pour l’attention, en la suivant l’attention prend un élan propre à lui faire embrasser ce que sans cet élan, elle néglige Eve Couturier.

On ne choisit pas un lieu avec une grande réverbération pour jouer des percussions ou alors on adapte le rythme à la durée de la réverb. Pour exercer le chant grégorien on cherchera plutôt des abbayes cisterciennes. Le curé dans son sermon adapte son homélie à la durée de la réverbération de son église.

Choix des Lieux.(Edit)

En choisissant certains de ces lieux, je lui propose un contexte sonore avec lequel il va devoir composer voir même re-composer son interprétation et faire de l'espace son partenaire de jeu.

Choix des micros.(Edit)

Le point de distance critique.(Edit)

Variations des plans à partir du point de distance critique.(Edit)

Mise en scène de la prise de son. Les différents scénarios de captation.(Edit)

Exemples de prises de son mises en scène.(Edit)

Salle sèche
Exercice de perception de l'espace sonore dans cours d'initiation au sonore en 1ère année des beaux Arts de Paris. L'étudiant se déplace d'une position proche du microphone au fond de la pièce en passant par une position médiane. mettre le curseur de volume à 7O%

Salle réverbéréeAbbaye du Thoronnet.
Dans le deuxième cas, l'enregistrement se fait en multi-pistes les choristes ne bougengt pas, ils font face à des micros installés sur plusieurs plans (ex ci-dessous 3 plans), du plus proche au plus lointain, Au mixage, on inscrit un mouvement en passant d'une piste à l'autre.

cistercian_shaman

Cave St-Raphaël. Prise de Bec/ saxophone, Guitare acoustique, mixage.

Initialement prévu pour une diffusion sur quatre Ht-Parleurs, l'nregistrement en 4 pistes avec deux couples ORTF placés en X. Les musiciens sont mobiles et créent de cercles se rapprochant et s'éloignant des deux capteurs stéréos. De courtes séquences dérushées ont été mis en boucles de sorte à figurer des cercles en continue tandis que d'autres éléments des mêmes instruments montées viennent s'immiscer à la structure de l'ensemble.

Projection/Concrétisation de notre projet. (Edit)

Quel lieu, pour quelle interprétation.(Edit)

  • Le chant de l'Aède Homère porté aujourd'hui par Philippe Brunet est un chant qui se déroule dans le temps long des 24 chants de l'Iliade et de l'Odyssée. Comme pour ses interprétations dans les théâtres et amphithéâtres antiques de France et de Grèce il cherche les moyens les plus simples au profit d'une recherche d'authenticité. Il n'utilise pas ou peu de jeu de lumières et s'arrange pour que son spectacle finisse à la tombée du jour, ainsi le soleil couchant accompagne le départ des acteurs, la scène portée par les ombres jaunes rouges et or se vide, elle laisse apparaître l'architecture du lieu contenant encore pour quelques instants la mémoire de l'Epopée qui vient d'être contée.
  • C'est cette même sensation d'authenticité que l'on voudrait obtenir avec nos prises de son dans les lieux vivants, vivant par les actes mis en scène que nous y déposerons.

Faire apparaître sans imposer, faire disparaître pour créer une tension d’écoute (aller chercher le son, faire advenir le désir d’aller vers la source, amener l'auditeur à tendre l'oreille, laisser la muse s’exprimer par le mystère.

  • Dans notre projet d'enregistrement Philippe Brunet souhaite interpréter Homère seul. Homère d'une seule voix s'adresse à son public, auditoire, convives, amis, il est le narrateur, puis, tout en restant à l’intérieur du même rythme, il prend la place de « personnages » comme Ulysse, le Cyclope, Calypso, Télémaque, Athéna etc, qui à leur tour peuvent devenir narrateurs.
    Choisir des lieux, c'est vêtir le personnage de son habit de scène.'''

Quels sont les moyens à mettre en œuvre pour faire une fiction du parcours de la voix d'Homère.


    • 1- Les voix du poème.
    • 2-les paysages sonores enregistrés
    • 3 les ambiances sonores fabriquées

Voilà les 3 piliers de notre programme ils sont pour nous la base de notre exploration.
Il nous faut donc choisir un lieu pour que chaque évocation ait une sonance qui s'accorde avec les évocations épiques du chant d'Homère.

1/Les voix du poème

  • Les multiples ressources de mise en scène de la voix et de la lyre dans l'espace vivant que venons d'exposer.
  • La voix du récit d'Homère, les discours, les voix de ses évocations, ce qu'il traverse, à qui il s'adresse?
    Pour porter ces différents récits, le texte reconstitué d'Homère accompagné de la lyre pourrait être nécessaire et suffisant; le jeu dans l'agencement des mots, l'accentuation des syllabes, la métrique en hexamètre, la qualité des descriptions le renvoient vers de multiples situations épiques, il y a là de véritables partitions traduites par l'helléniste Phillippe Brunet qui devraient suffire pour exalter l'écoutant. Mais en a t'on aujourd'hui les capacités d'écoute?

      • quel type de lieu et de sonorité conviendrait au hurlement d'Ulysse quand il s'adresse au Cyclope?
      • quelle sonorité pour l'île de Calypso où se noue un dialogue entre Hermes et Calypso.
  • ces questions nous amènent à inclure dans le récit des évènements sonores sous deux formes ; le sons environnants et les sons fabriqués, mis en scène.

2/ Les sons environnants
Quand les sons environnants et la voix se mélangent au mixage''':

La mer, le vent, les bourrasques, les vagues, les pierres...

  • Ce sont des sons captés dans la nature et dans le milieu urbain que je collectionne depuis des dizaines d’années. Pour ce projet, ils sont mis à disposition pour le mixage, en contiguïtée avec les textes d'Homère, et, ou, avec la lyre. On ne considère pas ces séquences comme des décors sonores ou du soundesign, ils sont appelés plus comme des rappels énergétiques ou utilisés comme des stratégies de détournement de l'attention quand par leur soudaine ou furtive disparition ils auraient le potentiel de créer des abîmes, des évocations ou des silences abyssaux.

3/ les sons fabriqués, mis en scène

Le banquet, la rue, les manifestants, les chorales...

  • Ces prises de sons font l'objet d'un espace préparé où l'on trouvera par exemple un tas de feuilles mortes à l'intérieur duquel on placera une corde. Le déroulé de la corde pourrait évoquer l'image d'un son de serpent qui viendrait se déplacer sous le pied de l'Aède.
  • Un chemin fait de bois sec de toutes essence , Philippe marchant dessus dans un chaos de bruit en jouant de sa lyre, pourrait faire l'objet d'une composition électroacoustique figurant l'arrivée d'Ulysse à Ithaque.
  • Ces jeux sonores dans un silence naturel habité pourrait créer un effet de tension dans un espace libre entre deux versifications. Ces mises en scène sonores sont inventées au fur et à mesure des besoins. Et c'est à l'évidence un atout supplémentaire que d'être sur place en résidence pour le concrétiser rapidement avec des moyens de fortune.

Un argument de plus pour revendiquer notre appel d'un lieu d'accueil.

4/ Quelques questions:

      • quel espace pour un chant de bataille avec des percussions ?
      • quel contexte acoustique pour le repas des prétendants lorsque Télémaque s'adresse à Athéna?
  • Dans un premier temps il nous apparait d'une part qu'il faille jouer des extraits et d'autres part de les inscrire dans une durée et un format conventionnel , un vinyle (20 mn pour chaque face), un CD pour écoute continue de 70 minutes? interrogation
  • Une autre forme plus moderne pourrait être envisagée sous la forme de téléchargement ce qui impose un format de compression sur lequel il faudrait travailler puisque notre orientation serait plutôt de favoriser la dynamique plutôt que l'intensité. Dynamique égale respect des rapport des sons faible et des sons fort et c'est ce que l'on vise en enregistrant dans les espaces que je redoute encore aujourd'hui.

Ces quelques exemples pour réaffirmer que nous sommes sensibles aux sonorités des lieux, une prise de son qui en tient compte a de bonne chance de rendre un message plus poétique que technique et c'est peut être un des éléments de réponse à notre projet.






Suite d'espaces.(Edit)

Quelques exemples sonores pour mettre en évidence la place des systèmes de captation en relation avec l'acoustique des lieux.

''une scène intime légèrement distanciée, une ambiance extérieur, un impact sonore sur un objet résonant

playstoploopmute

Damien Poisblaud avec les Chantre du Thoronet.

ici le point focus est clairement établi, les première réflexions restent au niveau du chanteur lead et la réverbération extraordinaire de l'abbaye du Thoronet porte les harmoniques, mais nous avons reproché à cet enregistrement de ne pas être assez spirituel, en effet, la voix serait presque trop reliée à la terre plutôt que vers les cieux. Encore une fois, le chef de cœur Damien Poibleau aurait sans doute préféré ma voix spirituelle et moi dans mon inconscient de réussir ma prouesse technique : le bon enregistrement, j'ai opté vers un point focus trop près de la source triviale de l'humain!... On voit que par cet exemple je tends à démontrer que des choix techniques impliquent une lecture sensible d'un message, il s'agit alors de considérer l'acte technique comme tout et partie de l'ensemble de l'œuvre.


Enregistrement Couple stéréo DPA 4021 en concert public en l'abbaye du Thoronet Juillet 2010

Chorale Zbor Eglise de Brig AlpehnChorFestivalBrig / Ht-Valais Suisse

Enregistrement Couple stéréo DPA 4021 en concert public.

Apprécier l'unité entre la source et la réponse de l'église


Technique et esthétique: quelle est la question?
L'Espace est vivant de Jean Cousin
conférence au Parana / Brésil

Acoustique et zone d'études, Bernard Lagnel

Le jeu de l'acteur tragique

Last changed (French time): 2022/01/27 19:48