Alain Michon

Edit | History | Recent changes | List of all pages

Debredinoire

retour Exposition et lectures performées au Pressing


L'histoire du vrai débredinoire de Saint-Menoux
Saint-Menoux, autrefois Mailly-les-roses, est un petit village situé à 6 km au Nord de Souvigny, et une vingtaine à l'ouest de Moulins, préfecture de l'Allier. Il tient son nom d'un moine irlandais né au VIIè siècle, qui mourut à Mailly-les-Roses, en revenant vers la Bretagne après un pèlerinage à Rome. Ses compagnons de voyage répugnant à l'abandonner, édifièrent près de son tombeau l'ébauche d'un monastère, puis comme les miracles se multipliaient autour de la sépulture, une église fut bâtie et un couvent de moniales s'installa à proximité.

Entre 987 et 1012 alors que les moniales suivent la règle bénédictine sous l'autorité de l'abbesse Adalgasie, l'évêque de Bourges Dagbert, vint à Mailly-les-Roses et organise la translation des restes du saint dans la nouvelle église. Le corps est installé dans un sarcophage de pierre et une ouverture de forme ronde est pratiquée dans le côté droit du tombeau pour permettre aux fidèles d'approcher les reliques.

Au fil du temps, la tradition s'installe selon laquelle les "bredins"(simples d'esprit, prononcer berdin) pourraient être guéris par Saint-Menoux, s'ils passaient la tête dans l'ouverture du tombeau. La foi et quelques prières feraient le reste. Mais attention en ressortant la tête de ne pas la frotter aux parois de l'ouverture ! Le pauvre bredin hériterait alors de toute la bêtise de ceux qui l'ont précédé !

Last changed (French time): 2014/05/12 22:51