Alain Michon

Edit | History | Recent changes | List of all pages

Lecture P.Brunet Le louvre Lens

« Pour cet enregistrement, quatre instruments traditionnels d'Ethiopie du type lyre ont été choisis, et accordés chacun différemment, afin de faire varier les sons et les harmonies. Deux techniques de jeu, utilisées concurremment en Ethiopie et conformes à ce que l'on sait du jeu de lyre antique, ont été employées : jeu en arpège de main gauche, jeu frappé de main droite.
La technique du chant oscille entre parole chantée en grec et parler simple tendant au récitatif en français.
Ce n'est pas une technique de voix lyrique occidentale, mais plutôt une recherche, parfois fragile, toujours improvisée, de la voix épique, dans une approche consécutive des deux langues, l'ancienne, la moderne. La récitation du français repose sur une écriture prosodique mimant le rythme du grec, et oscille entre parler naturaliste et scansion régulière aimantée par les hauteurs de la lyre.
La phonétique du grec ancien n'obéit pas une norme unique, mais propose la restitution de certains phonèmes archaïques, parfois absents de la notation écrite alexandrine et médiévale. Le but de l'aède n'est pas d'imposer une vérité archéologique, ni même un standard pseudo-historique à une époque donnée, mais plutôt d'éveiller des possibilités épiques au gré de la connaissance philologique et de l'expérimentation vocale.

L’utilisation de deux microphones omnidirectionnels pour une prise de son en champ rapproché vise à rendre indissociables l'expérience de jeu sur la lyre et la mise en voix de la parole d'Homère. » L’impression est monophonique et permet aux auditeurs de bénéficier d’une écoute équitable quelque soit leurs positionnements dans l’espace » Séances enregistrées à la "maison de Sophie" à Montparnasse le 05_02_19/Micro BetK 4006 mixette AETA Audio.


Odyssée invocation à la muse.



La musique antique s’expose au Louvre-Lens [https://journals.openedition.org/hrc/2001

Last changed (French time): 2020/05/07 23:05